[Critique] Bloodline Killer (2024)

Résumé : Moira Cole tente de poursuivre sa vie brisée après que ses amis et sa famille ont été brutalement assassinés par son cousin dérangé et obsédé, Lee Morris. Vivant désormais une vie tranquille de banlieue avec ses fils, elle se souvient constamment de son passé avec une franchise d’horreur incroyablement populaire intitulée « The Skulleton » sur sa survie, diffusée sur les écrans chaque mois d’octobre.

Critique :

Co-vedette de la saga Saw, Shawnee Smith est de retour sur nos écrans de télévision avec le film Bloodline Killer. Un slasher se déroulant à l’Halloween qui se veut être un hommage au film du même nom et un exercice rétro bien sanglant. Hélas, la déception fut assez vive…

Moira Cole voit son mari être tué par un mystérieux tueur à Halloween. Elle tente de reconstruire sa vie avec ses deux fils, dont l’un qui a été témoin de l’incident. Malheureusement, elle est rappelée de l’incident par une série de films basée sur l’incident. Cependant, dans l’ombre, le tueur se remet aussi de ses blessures…

En me préparant à visionner Bloodline Killer, il était clair qu’il y avait certaines attentes envers le film. Un film d’horreur avec une distribution alléchante et un concept intéressant, c’est ce que devait être en théorie le long-métrage. Hélas, l’œuvre trébuche constamment derrière la caméra.

Bloodline Killer est l’un de ces films qui ont une bonne idée, mais qui est incapable de la délivrer ou de la mettre en scène. Tout l’attrait du film repose sur sa prémisse qui reprend essentiellement celle de la saga Halloween, mais en remixant le tout pour plus d’originalité. Les liens malsains entre notre protagoniste et le tueur, ainsi que la famille de chacun de ces individus, apportent de la fraîcheur à une idée qui a été utilisée des milliers de fois. Il y a les ingrédients pour un bon petit film intrigant.

Sauf que dès les premiers instants, le long-métrage ne fait que trébucher. Il trébuche avec des dialogues horribles qui font ressortir le plus mauvais des acteurs. Il trébuche avec un rythme chaotique qui étire un film de 90 minutes en ce qui semble être un film de trois heures. Il trébuche aussi dans les meurtres qui ne sont aucunement inventifs ou sanglants. Un bon climax aurait pu permettre à Bloodline Killer de terminer sur une bonne note, mais le divertissement trébuche là aussi…

Au moins, Shawnee Smith semble avoir du plaisir. C’est triste, car on aimerait que l’actrice ait la chance de briller dans des projets plus importants. Le tout se conclut par une fin anti-climatique, qui annonce presque des possibles suites que je n’attendrais pas. Pour ma part, Bloodline Killer est simplement un mauvais divertissement et possiblement l’un des pires films de 2024…

[Critique] Bloodline Killer (2024)
0.2

Résumé

Passez votre tour…

Envoi
User Review
5 (1 vote)

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *