[Critique] Daryl Dixon – L’âme Perdue (1X01)

Résumé : L’arrivée de Daryl Dixon en France déclenche une chaîne d’événements violents qui mettent par inadvertance en danger un jeune garçon au cœur d’un mouvement religieux croissant.

Critique :

La nouvelle série dans l’univers de The Walking Dead débute aujourd’hui sur AMC. The Walking Dead: Daryl Dixon se focalise sur le personnage du même nom. Un personnage inventé de toutes pièces pour la série mère qui a rapidement gagné le cœur du public au fil des saisons. Aujourd’hui, Daryl a sa propre aventure qui le transporte en France.

Éloigné de tous repères, Daryl découvre un nouveau continent. Son arrivée reste un mystère, même si les derniers instants de cet épisode pilote nous permettent de découvrir un peu cette vérité cachée sous un drap de mystère. L’histoire de cette semaine se concentre essentiellement sur Daryl qui débute son aventure en France à la recherche d’un moyen pour rentrer aux États-Unis. Dès lors, les fondations de la série nous sont dévoilées alors qu’un couvent de religieuses croit avoir un individu important pour l’humanité et croient que notre cowboy est un signe du destin envoyé par Dieu pour protéger le gamin.

Évidemment, tout cela est un peu farfelu, mais on embarque dans ce délire. Surtout que l’on comprend assez vite que l’attrait de Daryl Dixon n’est pas dans son scénario, mais dans ses visuels. La série reprend essentiellement les mêmes clichés de son matériel d’origine. Mis à part des zombies lanceurs d’acide, nous sommes dans une vague routine. Une routine qui rappelle le chaos et la solitude des premières saisons de The Walking Dead, avant que tout ne parte un peu en vrille. Néanmoins, on ne peut qu’apprécier une forte présence de la langue de molière dans une production américaine.

À l’opposé, au niveau visuel, nous sommes devant une série qui tente d’élever son contenu à un niveau jamais atteint pour The Walking Dead. Mousquets, ruines médiévales, châteaux et plans de drones montrant les plaines du terroir français sont au rendez-vous. Il est alors facile d’être impressionné par le spectacle que Daryl Dixon met en scène. Pour un premier épisode, la série pose des bases solides, mais connues. Il sera intéressant de voir jusqu’à quel point la série va évoluer au fil des épisodes. Et surtout de voir à quel point un personnage présent dans notre pop culture depuis une douzaine d’années peut être pertinent en 2023. À suivre…

[Critique] Daryl Dixon - L'âme Perdue (1X01)
3.5

Résumé

Une première esquisse intéressante et visuellement spectaculaire, bien que peu innovante.

Envoi
User Review
0 (0 votes)

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *