[Critique] Godzilla x Kong: The New Empire (2024)

Résumé : Deux anciens titans, Godzilla et Kong, s’affrontent dans une bataille épique alors que les humains dévoilent leurs origines entrelacées et leur lien avec les mystères de Skull Island.

Critique :

Un des grands succès de 2024, Godzilla x Kong: The New Empire nous transporte dans un monde où deux des titans les plus emblématiques de l’histoire du cinéma doivent unir leurs forces pour affronter une menace commune. Ce nouveau volet du Monsterverse, réalisé par Adam Wingard, réussit à surpasser nos attentes malgré une histoire un peu plus centrée sur le gorille géant.

Le nouvel opus du Monsterverse place le puissant Kong et le redoutable Godzilla contre une menace mortelle colossale cachée dans notre monde qui menace l’existence de leur espèce et la nôtre, tout en plongeant profondément dans les mystères de Skull Island et au-delà.

Dès les premières scènes, Godzilla x Kong: The New Empire impose un rythme effréné. Le divertissement débute avec un bang alors que nous sommes devant un duel entre Godzilla et Scylla. Et le tout se fait dans une saveur européenne avec la ville de Rome comme tout de fond. Les visuels sont époustouflants, on ressent la grandeur et la puissance des créatures, les plongeant au cœur de combats titanesques.

Par la suite, le scénario de Godzilla x Kong: The New Empire réussit à équilibrer, en quelque sorte, l’action et les personnages humains. L’accent est naturellement mis sur les titans, les humains sont relégués au second plan. Il n’y a pas de corporation maléfique ou d’antagoniste de petite taille. La franchise se concentre enfin sur ses monstres phares, enfin sur Kong principalement. Le lézard n’étant présent que pour le début et la conclusion de Godzilla x Kong.

Kong est le personnage principal du divertissement. On le suit dans sa quête de trouver d’autres primates comme lui, en compagnie d’un mini-singe lié à une menace tapie dans l’ombre. L’ennemi commun qui pousse Godzilla et Kong à s’unir est introduit de manière efficace et menaçante. Le nouvel antagoniste, impressionnant tant par sa taille que par sa férocité, représente un véritable défi pour nos héros, bien qu’il ne soit présent que pour quelques séquences. Heureusement, les scènes de combat sont réalisées avec brio, jusqu’à un affrontement plus intense et spectaculaire que celui du précédent volet.

En paralèle, les humains accompagnent Kong dans le centre de la Terre pour explorer puis découvrir une nouvelle civilisation. Comme à l’habitude ces moments sont parmi les plus faibles de la franchise. Puisque les humains sont relégués au troisième plan ici, cela se ressent moins, à notre plus grand plaisir. L’accent est définitivement mis sur les monstres et c’est pour le mieux.

En conclusion, Godzilla x Kong: The New Empire est une réussite sur tous les plans. Plus axé sur les monstres et sur les effets spéciaux, le long-métrage parvient à renouveler la franchise tout en restant fidèle à l’esprit des films originaux; enfin des suites qui ont vu le jour dans les années 70, 80 et 90. Le film nous rappelle pourquoi ces créatures légendaires ont su captiver l’imagination des spectateurs pendant des décennies. Le tout est un divertissement stupide, mais c’est l’un des meilleurs divertissements de 2024.

[Critique] Godzilla x Kong: The New Empire (2024)
3.7

Résumé

Un spectacle massif pour deux titans du cinéma.

Envoi
User Review
0 (0 votes)

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *